Yogyakarta

Ce fut la dernière destination de notre voyage en Indonésie (en 2016);  en effet nous ne voulions pas poursuivre jusque Jakarta qui ne présente que peu d’intérêt pour les touristes.

C’est en train que nous avons rejoint cette ville et quel périple ! Environ 9 heures de train depuis Probbolingo pour rejoindre Surabaya et ensuite Yogyakarta dans un wagon au confort plutôt sommaire (mais bon aura vu pire ailleurs).

Yogya (aussi appelée Djogakarta ou Jogjakarta) qui bénéficie d’un statut particulier de territoire spécial de Yogyakarta est l’ancien centre historique du pays et est encore maintenant le territoire du sultan de Yogyakarta. C’est aussi le cœur culturel de l’Indonésie.

Yogyakarta c’est une très grande ville et pourtant nous n’avons pas du tout été déçus et on peut même dire qu’on a adoré !

Nous avions réservé d’avance une chambre en plein quartier de Kraton (le quartier à ne pas manquer), pour un prix défiant toute concurrence compte tenu de sa situation géographique.
130 000 RP / nuit pour une chambre (~ 9,50€). En plus de ça les gérants sont supers sympas.
Pour vous dire…on voulait louer un scooter directement à l’hôtel mais les prix étant plus élevés, le gérant a appelé des agences de location pour nous dégoter le prix que l’on souhaitait mettre (50 000 RP / scooter).

Ndalem Mantrigawen guesthouse

Pourquoi on a loué un scooter ?
Pour nous rendre aux temples de Prambanan et de Borobudur, à proximités de Yogyakarta et comme d’habitude, nous ne souhaitons pas passer par un tour, ni prendre un taxi.

Nous avons profité du reste des jours à flâner dans la ville, à pied cette fois-ci.

Le Kraton, le quartier phare de la ville

S’il y a un quartier à découvrir en priorité, c’est bien le Kraton.
Rien qu’en se baladant dans les rues, on tombe sur des tas de petites ruelles toutes très sympas.

#Yogyakarta

C’est un vrai plaisir pour les yeux.
Il y a des petits détails à ne pas manquer, ce qui donne un côté à la fois vintage et un peu bohème à ce quartier.

Jogya

#Cat

Djogyakarta - VoyageDesFruits

À Yogyakarta, il y a deux endroits à visiter: le Palais du Sultan et le Taman Sari (Water Castle).

Nous avons fait l’impasse sur le Palais du Sultan.
Au début nous avions prévu de le visiter mais pour faire court, à l’arrivée un monsieur devant le palais a énervé Julia et Julia manque cruellement de patience… nous n’avons donc pas été au Palais du Sultan, exaspérés par ce monsieur qu’on avait pas envie de revoir à la sortie. « Heureusement » pour nous le Palais du Sultan n’était pas sur notre « top list »…

Nous avons donc continué notre balade jusqu’au Water Castle appelé Taman Sari.
Après le Water Palace de Tirtagangga à Bali, il va être difficile de faire mieux mais ici nous sommes loin de Bali. Le style, l’histoire, tout est différent.

Nous payons le droit d’entrée 15 000 RP / pers ET un supplément de 2 000 RP / appareil photo.
Alors là…c’est du jamais vu. Ok le prix est dérisoire mais le principe de payer pour prendre des photos c’est totalement absurde ! Pourquoi ne pas augmenter le prix de l’entrée pour que ça passe « ni vu ni connu » ? Qui ne prend pas de photos ?….

Sur place, nous discutons avec un monsieur qui fait office de guide. Il nous explique que Nicolas Sarkozy s’est déjà rendu ici, Mark Zuckerberg , ainsi que Barack Obama (qui est « ami » avec le Sultan); en même temps ce n’est pas une surprise. Barack Obama a vécu plusieurs années en Indonésie et c’est un pays qu’il aime beaucoup.

L’endroit lui est sympa mais ce n’est pas extraordinaire. Néanmoins nous conseillons quand même la visite car l’architecture vaut le coup d’oeil.

Sur place nous croisons un groupe de jeunes Indonésiennes et nous avons le droit (comme d’habitude) à la célèbre interview.
On ne vous a jamais parlé des interviews? C’est la spécialité à Java.
Dans les lieux touristiques, des groupes de jeunes Indonésiens interrogent des touristes pour leur poser quelques questions tout en se faisant filmer. Cela fait partie de projets scolaires afin d’améliorer leur anglais.
Quelques exemples de questions: combien de temps restez-vous en Indonésie? Qu’est-ce que vous voyez pour l’avenir de Yogyakarta? Connaissez-vous une chanson en Indonésien? etc…
C’est marrant mais il y a des fois où ça semble s’éterniser, surtout quand c’est la dizième interviews de la journée.

Yogyakarta, la ville qui bouge

Nous poursuivons notre découverte de la ville en changeant de quartier.
Certains coins sont très animés et d’autres calmes.

On décide de marcher jusqu’à Malioboro street, la célèbre rue de Yogyakarta.
Il y a beaucoup, beaucoup et beaucoup de monde.
Ici on trouve de tout: souvenirs en tout genre, stands de vêtements, un musée, beaucoup de street-food, des bars et restaurants et dans la rue vous pouvez même prendre une photo avec Iron Man, ou pourquoi pas Sonic :)

#Sonic

Mais qu’est-ce que fait cette statue de l’Âge de Glace en pleine ville ?!

#Horse

Malioboro Street - VoyageDesFruits

C’est vraiment sympa même si certaines odeurs nous dérangent un peu et en particulier à cause d’un fruit…

Tout le long de notre séjour en Indonésie, nous avons été sollicités pour acheter des durians.
Vous ne savez pas ce que c’est ? Nous non plus avant d’arriver en Australie !

Le Durian, c’est un fruit qui vient tout droit d’Asie du sud-est et d’Amérique du sud et il est principalement consommé par les Asiatiques et les Sud-Américains.
Forcément, comme à Sydney nous logions dans une famille venue des Philippines, nous avons eu le « privilège » de tester et le goût nous a laissé perplexe. On peut comparer ça à de la glace à l’oignon. Le pire ce n’est pas le goût, tout le monde vous le dira, c’est l’odeur. Vous l’ouvrez dans une pièce de la maison et c’est toute la maison qui est empeste (et ce n’est pas une blague) !
Pour la petite histoire, le durian sent tellement fort qu’il est même interdit d’en transporter en transport en commun (c’est le cas à Singapour par exemple).
Dans les rues de Bali, de Java, en supermarché, etc l’odeur est omniprésente et c’est une vraie puanteur.
En Australie ce fruit coûte très cher (~ 20€), et même en Asie il est réservé pour de grandes occasions.

#Durian

Après une petite balade, nous décidons de rejoindre notre hôtel et ce n’est pas plus mal: le ciel devient très menaçant.
Ni une ni deux, la pluie arrive.
Nous nous abritons sous un préau.

Les pluies en Asie, ce n’est pas comme en France. Ce sont des pluies torrentielles, qui surviennent souvent en fin d’après-midi suite à la chaleur, avec des orages, et souvent des éclairs de chaleur à la tombée de la nuit.
Les Indonésiens sont habitués, certains continuent leur route en scooter avec un habit spécial pluie et d’autres s’arrêtent, s’abritent et attendent.
Nous voyons au loin les enfants qui s’amusent sous les gouttières, ils ont l’air d’apprécier ça.

Nous à l’inverse, on commence à s’impatienter. En effet, une pluie comme ça peut durer 2 heures.
Ni une ni deux, on fonce jusqu’à l’hôtel mais là c’est le drame….ce qu’on croit être la cour de notre hôtel s’avère être la cour d’une école. Ce n’est pas grave, il faut continuer!

On vous laisse voir ça en vidéo.
Malheureusement on ne peut pas se rendre compte sur la vidéo de l’intensité de la pluie.

~~~

Les jours suivants, nous avons continué de flâner et nous avons fait la découverte un soir de la populaire place Alun Alun Kidul. C’est ici qu’on trouve les célèbres « voitures néons » de Yogyakarta.

Fun au volant !

Nous avions entendu parler qu’il y a à Yogyakarta des voitures « un peu folles », populaires auprès des touristes et des locaux mais on été loin d’imaginer que ça allait nous plaire autant et surtout qu’il y en aurait partout.

Nous en avions vu quelques-unes de jour et en effet, ça n’a rien à voir avec la nuit…

Le soir, ces voitures s’illuminent, montent le son et hop c’est parti pour un tour de « pédalo ».

Ces voitures ont été totalement désossées, il n’y a plus de moteur, il faut alors pédaler. C’est très rigolo à voir car il y en a partout !
L’ambiance est vraiment sympa, on fait des rencontres et on n’a plus envie de partir.

~~~

C’est ici que ce termine notre voyage sur l’île de Java.

______

Où manger:

Nous adorons la nourriture Indonésienne mais après 1 mois de voyage, les plats nous semblent un peu répétitifs.
Voyager c’est l’occasion de découvrir de nouvelles cuisines et sur ce point nous avons bien joué le jeu mais en voyage, ça peut être aussi l’occasion de manger dans des restaurants de standings biens supérieurs que ce qu’on pourrait se permettre en France ou en Australie.

  • Ici à Yogyakarta, il y a l’embarra du choix mais pour nous, le must aura été le Mediterranea Restaurant.
    Nous y sommes allés 4 fois.
    C’est un restaurant mêlant cuisine française et italienne.
    Croque-monsieur maison, délicieuses pizzas, pâtes succulentes, des desserts très bons avec un goût de « comme chez papy et mamie » et le personnel vraiment au top.
    C’est incontestablement notre restaurant préféré avec un rapport qualité prix excellent.
    Entrée – Plat – Dessert – Boissons pour l’équivalent de 15 / 20€ pour 2 personnes, le tout avec de bons produits frais.
    Mediterranea Restaurant - VoyageDesFruits
  • Pour un petit creux, on vous conseille Just Juice. Ce bar à jus propose des tas de milkshake et jus tous aussi originaux. Vous pouvez aussi manger là-bas.
    Petit +: la déco est vraiment sympa.
    #JustJuice
  • Si vous adorez les pizzas, faites un tour à Nanamia Pizzeria.
    Oui, les pizzas du Mediterranea Restaurant sont meilleures mais celles-ci sont tout de même très bonnes et c’est surtout pour le cadre avec la terrasse ouverte sur le jardin que l’on vous conseille ce restaurant à privilégier le soir pour ses petits lampions.


  • Pour les petits budgets, passez à Lesehan Aldan. Il y a tout un choix de plats Indonésiens pour des prix défiants toute concurrence.
  • On ne vous conseille pas: le ViaVia. Cet endroit est bien noté sur TripAdvisor et on ne comprend pas vraiment pourquoi. Nous y avons pris nos breakfast et nous avons été déçus. Les quantités sont ridicules par rapport au prix et les aliments n’avaient pas de goûts. Seuls points positifs: l’accueil et la déco.

3 commentaires sur “Yogyakarta

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s