1 mois en Indonésie: itinéraire – conseils – bilan

Pour notre dernier article sur l’Indonésie, retour sur notre itinéraire, quelques conseils et surtout nos impressions.
Ce sera le dernier article de la série « Indonésie ».

C’est un pays que nous vous conseillons, financièrement accessible et qui peut vous donner un bon aperçu de l’Asie, avec ses nombreuses plages, ses volcans, ses temples et rizières, il y en a pour tous les goûts.  Bref c’est un pays vaste qui compte environ 17 500 îles.

Pour commencer, voici 1 mois de voyage résumé en quelques chiffres :

1 mois en Indonésie - VoyageDesFruits

Itinéraire

Pour ceux et celles qui ne situeraient pas l’Indonésie, voici quelques cartes:

#Indonesia

Source: pltplp.net

Pour info, l’île Kalimantan est aussi connue sous le nom de Bornéo.        Source: pltplp.net

Notre itinéraire: 20 jours à Bali

Aperçu général de notre itinéraire à Bali. Attention il manque l'île de Gili Air, à l'ouest de l'île de Lombok (donc pas sur la carte)

Aperçu général de notre itinéraire à Bali. Attention il manque l’île de Gili Air, à l’ouest de l’île de Lombok (donc pas sur la carte)

Notre itinéraire: 11 jours à Java

Aperçu général de notre itinéraire à Java. Nous n'avons pas fait l'ouest de Java, d'où le fait que la carte soit coupée

Aperçu général de notre itinéraire à Java. Nous n’avons pas fait l’ouest de Java, d’où le fait que la carte soit coupée

Conseils

Quelques petits conseils simples :

– Il faut toujours négocier les prix (logements, transports, activités sauf pour les choses évidentes comme les visites des temples, etc).
Il est important de toujours négocier les prix, même si vous avez un budget large.
Les prix qu’on vous donne au départ sont au moins 2 à 3 fois supérieurs à la réalité et si vous ne négociez pas les personnes dernières vous auront de grosses difficultés à obtenir « le vrai prix ». Négocier en Asie est très important pour l’équilibre de l’économie, d’ailleurs les asiatiques eux-mêmes négocient entre eux. Imaginez la difficulté de négocier le prix d’un taxi dans les 110 000 RP si l’Australien devant vous vient d’accepter un trajet à 200 000 RP sans broncher… En plus cette pratique aura tendance à faire augmenter les prix sur le long terme donc ne négligez pas ce point.

– A Bali, privilégiez les taxis Blue Bird qui sont réputés pour être les moins chers et « fiables » (pas de compteur trafiqué). Attention cependant, ça ne les empêchera pas de vous balader dans la ville pour qu’au final vous payez plus. Nous avons eu le tour une fois. La solution : être équipé d’un GPS sur votre téléphone et préalablement repérer sur une carte là où vous souhaitez vous rendre. Le mieux : dire au chauffeur que vous connaissez le chemin et que vous avez une application GPS.
Si malgré-tout le chauffeur essaye de vous rouler, prenez sa carte de chauffeur en photo et menacez-le en disant que vous allez téléphoner à la compagnie Blue Bird pour le dénoncer, croyez-nous il vous proposera un prix ridiculement bas pour la course.

– Concernant la météo, nous vous conseillons de partir juste après la saison des pluies, c’est-à-dire début avril. Ce n’est pas encore la haute-saison donc l’île ne débordera pas de touristes. De plus, si vous aimez les paysages biens verts vous ne serez pas déçu car en juillet/août tout est très sec (paysages « jaunes », lacs asséchés donc certains temples ne sont pas propices à la visite).
Si vraiment vous partez en juillet/août, pensez à réserver d’avance certains établissements, notamment sur les îles Gili.

– Si vous n’êtes pas brillant en anglais ce n’est pas grave mais néanmoins, ne venez pas en Indonésie sans un minimum de connaissance de l’anglais. Il est important de connaitre les chiffres et d’avoir un minimum de vocabulaire (histoire de ne pas se faire avoir mais surtout pour pouvoir profiter pleinement du voyage).
Pour ceux qui ne parlent pas du tout anglais : munissez-vous d’un dictionnaire et d’une calculatrice pour pouvoir « communiquer ». N’hésitez pas à demander de l’aide, il y a des tas de touristes sur place. Les Indonésiens quant à eux, se débrouillent plutôt bien en anglais.

– Partez avec du papier-toilette ! Oui cela vous fait probablement sourire mais sachez que dans certains établissements, le papier toilette est en option (voire inexistant). Avoir du PQ, ça sauve la vie.

– Avant de partir, renseignez-vous sur les plats typiques Indonésiens.
Au début du voyage, nous avons rencontré quelques difficultés car tous les warung n’affichent pas les photos des plats sur le menu. Certains affichent juste le nom sans même préciser le contenu… Sachant que pas mal de plats peuvent être très épicés, ce serait bête de ne manger que de simples fried-rice ou noodle durant tout le voyage.

– Les Indonésiens sont très sympas mais ce sont aussi des arnaqueurs. Il faut en être conscient avant d’arriver. Il est important de se renseigner un minimum sur ce que vous prévoyez de faire (activité, transport, etc), histoire de ne pas se faire rouler dans la farine. On vous rassure ils ne sont pas non plus tous comme ça.

– Renseignez-vous au préalable quelle est la banque la plus avantageuse sur place pour faire vos retraits d’argents.
Si vous voyez des distributeurs étrangers (ANZ, HSBC, etc), vous pourrez probablement faire de plus gros retraits d’argent. Evitez les petits distributeurs du coin (certain se sont fait avaler leur carte sans raison).

– Si vous n’êtes pas matinale, méfiez-vous sur les îles Gili et sur Java : vérifiez que votre hôtel ne se situe pas à côté d’une mosquée. La prière commence très tôt le matin mais surtout ça dure longtemps et elle est diffusée dans des haut-parleurs.

– Munissez-vous d’une pochette de protection pour carte de crédit qui bloque le système de paiement sans contact. Cette arnaque se développe en Asie : une personne frôle votre sac avec un système de réception paiement sans contact et vous vole de l’argent sans même vous toucher.

– Côté sécurité, il n’y a pas spécialement de soucis à avoir en Indonésie, c’est un pays où l’on s’est senti vraiment en confiance et en sécurité, cependant 3 points sont à signaler : faites attention dans les alentours du Mont Batur (volcan à Bali), ce coin est dirigé par une sorte de « mafia » ; ne partez surtout pas sans guide. Des touristes ayant essayé de faire ce trek seul ont été violentés.
Dans la région de Kuta (sud de Bali), région la plus festive et touristique de Bali où prône la fête et l’alcool, méfiez-vous des vols à la sortie des discothèques et ne vous laissez surtout pas embarquer dans des bagarres contre des Indonésiens. La police donnera toujours raison aux Indonésiens et vous serez obligé de les dédommager (conseil donné par un Indonésien). Les jeunes Australiens ont la réputation d’être pas mal alcoolisé et très bagarreurs et ce sont souvent eux qui en font les frais.
Dernier point : les risques d’attentat. Bien que les médias français n’en parlent pas, il y a des risques d’attentat. Nous avons appris la « nouvelle » en lisant les journaux locaux où ils stipulaient qu’après les attentats de Jakarta, c’est Bali qui pourrait être visé. Le gouvernement Australien a appelé à redoubler de prudence et nous pensons que si Bali est visé, ce sera le sud (Kuta) car la région est très touristique. Ne stressez pas trop avec ça, la menace est aussi présente en France. En plus, contrairement à la France, nombreux sont les restos, hôtels, endroits touristiques disposant de portiques de sécurité avec gardes.
.
Concernant le budget, nous vous invitons à découvrir notre article en cliquant sur ce lien.

Notre ressenti

Ce qu’on a aimé :

POTISIF

– La gentillesse des Indonésiens et dans certains coin le sourire des Balinais.

– La nourriture Indonésiennes (les brochettes, les sauces, le riz, la street-food, tout était bon !)

– Les temples présents partout à Bali, à chaque coin de rue, c’est beau, c’est coloré, c’est Bali !

– Les trains sur Java : économiques, plus sûrs que le bus et surtout ils nous font gagner un temps précieux.

– La température de l’eau à Bali : au moins 26° (ça change du sud de l’Australie).

 

Ce qu’on n’a pas aimé :

NEGATIF

– Les plages dans la région de Kuta (c’est bien uniquement pour faire du surf), et la région de Kuta de manière générale, qui n’a rien d’authentique.

– Les déchets, présents partout mais surtout à Bali. Il n’y a aucune poubelles, dans certains coin ça sent mauvais et ça ne dérange personne, les plages dites paradisiaques ne le sont plus tellement…mais bon avec du recul on a connu pire ailleurs en Asie, mais on reviendra là-dessus plus tard.
A Java il y a aussi quelques déchets mais les rues des villes étaient propres.

– Les trottoirs à Bali, impossible de marcher sans regarder ses pieds pour ne pas tomber. Entre les énormes trous et les obstacles, bien souvent il vaut mieux marcher sur la route.

– La même chose pour les routes, il faut faire attention quand on loue un scooter.
Les routes des axes principaux sont en très bons états mais dès qu’on s’éloigne un chouya, c’est la cata. Trous énormes, obstacles sur la route (chiens, poules), voitures et scooters qui ne font pas attention, bref, il faut redoubler de prudence.

– Le côté arnaque et argent (surtout à Bali encore une fois et dans le coin du Mont Bromo à Java). Les Indonésiens sont réputés pour être de beaux arnaqueurs. Ils pourraient vous inventer n’importe quoi pour vous faire payer. Même un bout de poussière ils pourraient vous le vendre….
Dans les zones touristiques il est impossible de se balader tranquillement. On se fait interpeller sans arrêt ; on vous propose quelque chose et si vous avez le malheur de dire « no » ils vont continuer à vous suivre en vous énumérant la liste des choses qu’ils peuvent vendre : « taxi ? » no, « cigarette ? » no, « magic mushroom ? », no, « shoes ? » nooooo !! Le mieux : ne rien dire du tout.
C’est le pays où ils auront été le plus insistants, c’est usant et dur de garder son self-control quand on entend toutes les 2 secondes « yes yes have a look » !

Globalement, nous avons préféré Java à Bali.
Pourquoi ? les paysages sur Java sont époustouflants, c’est plus propre, nous avons eu un coup de cœur pour la ville de Yogyakarta, il y a moins le côté « argent » et c’est moins touristique (donc moins cher).

 

4 réponses à “1 mois en Indonésie: itinéraire – conseils – bilan

  1. Salut!
    Je parcours votre beau blog depuis quelques jours. Je n’ai pas tout lu encore…
    Je prévois un voyage en ASE pour le début du printemps (1 mois Cambodge+ 1 mois Indonésie); et au fil de mes lectures, depuis quelques semaines, je me disais que je risquais de passer plus de temps à Java qu’à Bali.
    Quelle ne fut pas ma surprise de lire la conclusion de cet article! C’est la première fois que je lis que quelqu’un préfère Java à Bali, et sincèrement, ça me rassure de constater que je ne suis pas si à côté de mes pompes que ça ;)
    Bonne continuation :)

    Lyula

    Aimé par 1 personne

    • Coucou
      Bali c’est bien pour un premier pays en Asie mais on a trop ressenti le tourisme de masse et Java personnellement c’est vraiment top, c’est beaucoup plus « authentique », l’avantage c’est vraiment tout près de Bali.
      Bonne préparation pour ton voyage et profite bien :)
      Julia&Kévin

      J'aime

  2. Hello,

    Je cherche un endroit où ma femme, ma fille et moi pourrons nous poser pendant 1 mois. Penses-tu que Bali soit une bonne idée?

    Au début je regardais plutôt l’Améroque Latine (Colombie) mais l’Asie me tente.

    En gros, nous cherchons un endroit plutôt calme, où on pourra profiter de l’éveil de notre fille et où je pourrai avoir une bonne connection internet pour que je puisse travailler à distance.

    Merci pour ton aide!

    Aimé par 1 personne

    • Bonjour!
      Il est difficile à dire car nous n’avons pas fait l’Amérique du Sud.
      Bali est une plutôt une bonne idée car les connexions internet sont bonnes et c’est un pays d’Asie plutôt « safe », surtout si vous partez avec un enfant. Après 1 mois à Bali ca nous paraît beaucoup mais vous pouvez facilement rejoindre l’île de Java, Lombok ou Timor pour explorer d’autres coins.
      Bon séjour !

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s