Quel moyen de transport privilégier au Vietnam ?

Dans cet article, nous allons vous parler des moyens de transport quand on voyage au Vietnam.
Hormis quelques anecdotes, nous n’avions pas encore évoqué ce point qui prend une bonne partie de notre temps (et de notre budget) quand on voyage en Asie.

Bien sûr, il y a des tas de moyens pour circuler au Vietnam. Certains moins pratiques que d’autres mais certains plus chers que d’autres.

Bus, train, avion, moto, scooter, taxi, tuk-tuk, tous on leurs avantages et leurs inconvénients.

#Vietnam

Le bus

C’est pour nous le meilleur moyen de circuler au Vietnam pour vous rendre d’un point A à un point B, d’ailleurs, tout le monde vous le dira.

Heureusement pour nous, au Vietnam (et ce depuis peu), le duo « liaison de bus » et « confort » vont plutôt bien ensemble.
En effet, nous n’avons pas besoin de prendre les bus locaux. Certains dirons que c’est dommage car nous avons moins de contact avec la population locale mais pour notre part nous sommes ici pour voyager, nous ne voyons pas « l’intérêt » de discuter avec les locaux (en transport) sachant que la plupart ne comprennent même pas les mots de base en anglais et de plus, pas besoin d’être dans un bus pour discuter avec eux.
On vous rassure, on papote quand même beaucoup avec les gens, c’est juste qu’en transport en commun on en profite toujours pour se reposer afin de récupérer.

On vous liste ici les inconvénients des bus locaux:

  • Ils mettent un temps fou à arriver à destination car ils sont beaucoup plus longs (le bus s’arrête ou ralenti sans cesse pour faire monter le plus de personne possible).
  • Le confort est inexistant. Passer 11 heures de bus collé les uns aux autres avec de drôles d’odeurs comme du poisson à cause des colis transporté par les autres passagers c’est pas cool mais oui, ça vous fait une super anecdote de voyageur baroudeur à raconter à une soirée. Mais la plupart des gens se fichent sûrement éperdument de votre voyage et en plus c’est une anecdote qui arrivent à toutes personnes voyageant au moins une fois en Asie en mode sac-à-dos.
  • Le prix du ticket est rarement inférieur au prix d’un ticket de bus avec le « confort » en plus alors pourquoi s’embêter ?

De plus pour prendre ces bus, pour les touristes, il faut se rendre à la gare des bus souvent située en dehors de la ville (donc besoin de prendre un taxi) ET pour couronner le tout, la plupart des bus vous déposeront avant votre destination car ils ont un arengement avec les chauffeurs de taxi présents sur place.

La solution: prendre les bus « pour touristes » en ticket individuel ou en ticket open tour.
Le prix est exactement le même, vous avez le confort en plus et vous arrivez à destination dans le centre-ville.
Pour ceux qui aiment papoter avec les locaux rassurez-vous, ils sont de plus en plus nombreux à utiliser eux aussi ces bus.

Nous sommes toujours passés par une des agences les plus « fiables »: The Sinh Tourist.
Le point négatif c’est qu’ils ne sont pas présents partout. Par exemple pour nous rendre aux grottes de Phong Nha nous avons dû trouver un plan B fiable et le plus économique possible (sans compter le stop ^^).

Attention, si vous commencez votre trip depuis Hanoï , bon courage car il y a des dizaines et des dizaines de fausses agences « The Sinh Tourist ».
Tous essayent de copier le précurseur mais tous ne sont pas à la hauteur…
Si vous souhaitez vous rendre dans l’agence officielle, repérez bien l’adresse sur leur site et n’hésitez pas à faire un street view au préalable pour visualiser l’emplacement car même dans la bonne rue vous aurez le doute car ils sont tous côte à côte.

Ca nous a fait sourire alors on a pris quelques photos pour vous montrer à quel point la situation est abusée :

sinh-cafe

sinh-travel

Et encore on n’a pas tout mis ! Et oui on avait quand même plus de 25 photos de fausses agences…

Quelques exemples de prix:

Ho Chi Minh –> Hoï An (en passant par Mui Ne et Da Nang): 473 500 VND / pers (environ 19 euros)
Hoï An –> Hué: 99 000 VND / pers (environ 4 euros)
Hué –> Phong Nha: 150 000 VND / pers (environ 6 euros)
Phong Nha –> Ninh Binh: 200 000 VND / pers (environ 8 euros)
Hanoï –> Cat Ba (A+R) + bateau: 250 000 VND (environ 10 euros)

Le scooter / la moto

Le scooter (et la moto) est également un incontournable quand on voyage en Asie.
Beaucoup vous le diront: c’est dangereux mais qui ne l’a jamais fait ? Si vous êtes prudents vous n’avez pas de craintes à avoir.

Nous privilégions le scooter pour visiter les alentours de la ville ou du village où nous restons. Beaucoup moins cher qu’un taxi, ce moyen de transport vous donne une entière liberté.

#smile

Pour la location d’un scooter à la journée, comptez de 100 000 à 130 000 VND / scooter et comptez environ 50 000 VND pour un plein d’essence.

Sachez aussi que vous pouvez visiter le pays tout entier grâce à la moto.
Nous avons vu pas mal de backpackers en solo, voyager de Saïgon à Hanoï.
Là pour le coup vous avez une entière liberté et n’êtes donc pas dépendant du bus et de ses inconvénients à commencer par les horaires. Néanmoins, il y a quelques points négatifs à ne pas négliger: il vous faut voyager très léger et vous n’êtes pas assuré. Vous pouvez avoir des emmerdes facilement avec la police.

Le coût du voyage en liberté en moto au Vietnam est assez alléchant: acheter une moto vous coutera en moyenne de 200 à 300$US. Les motos se revendent facilement à Saïgon ou Hanoï à d’autres backpackers.

L’avion

C’est le moyen de transport que l’on vous conseillera si vous ne souhaitez voir que 2 villes/endroits.
Si vous avez prévu de faire un Saïgon – Hanoï n’hésitez plus, vous gagnerez de précieux jours ! Avec l’avion, en une grosse heure vous êtes arrivés à destination et les prix ne sont pas spécialement excessifs.

Le train

La plupart du temps, prendre le train reviendra plus cher que prendre le bus à part si vous arrivez à voyager en classe « horrible ». Alors là on vous prévient: la classe éco en Indonésie c’est clairement du luxe comparée au Vietnam.
Vous aurez le droit à une très confortable banquette en bois que vos fesses arriveront mal à supporter de nombreuses heures.  La forme de ces super banquettes a été conçue spécialement pour vous briser le dos.
Les pays qui souffrent d’un manque de place dans leurs prisons devraient récupérer quelques wagons Vietnamiens car il y a des barreaux aux fenêtres. Croyez-nous, les taux de récidives seraient biens bas.
Les Vietnamiens toujours très envahissants n’hésiteront pas à placer des petits tabourets partout pour couvrir le moindre centimètre carré. Bref, une horreur.

Pour notre part nous n’avons pris le train qu’une fois pour faire Ninh BinhHanoï et ça nous a suffit.
Nous avions payé 120 000 VND / pers pour ce trajet.

Le taxi

C’est le moyen de transport qu’on essaye le plus d’éviter car ça revient vite cher et on peut vite y prendre goût.
Au Vietnam, il est possible d’éviter au maximum les taxis en privilégiant bus, scooter et marche à pied.

Le tuk-tuk

S’il y a bien UN moyen de transport que l’on vous déconseille fortement c’est bien celui-ci!
Au premiers abords ça parait agréable mais détrompez-vous, ils essayeront toujours de vous faire payer un prix plus élevé que celui annoncé au début de la course.

 

 

Une réponse à “Quel moyen de transport privilégier au Vietnam ?

  1. Pingback: Budget d’un voyage au Vietnam | VoyageDesFruits - Blog de voyage·

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s