Kuala Lumpur

Après 5 semaines au Vietnam, vous n’imaginez pas combien nous sommes contents de quitter ce pays.

Nous ne sommes pas vraiment inquiets pour la suite, après pas mal de mésaventures, nous sommes sûrs que de bonnes choses nous attendent, ailleurs.

#KualaLumpur

Nous voici donc en route pour la Malaisie et plus particulièrement Kuala Lumpur.

C’est un pays que nous attendions, sans trop savoir à quoi s’attendre…
Il n’était pas du tout dans notre « top liste » mais nous souhaitions quand même le découvrir étant donné que la ville de Kuala Lumpur est bien desservie. En plus de ça, on a rencontré quelques voyageurs qui nous ont confié avoir passé d’excellents moments là-bas, plus particulièrement pour le snorkeling.

Et oui en Malaisie, on ne compte même plus le nombre de plages de rêve !


C’est un pays d’Asie donc il reste accessible même s’il faut savoir que les prix sont plus élevés qu’au Vietnam, Indonésie, Laos, Cambodge, etc.

Depuis Hanoï nous avons rejoint l’aéroport via le service de navette Vietnam Airline. Ce service est disponible pour toute personne souhaitant se rendre à l’aéroport et sans forcément s’envoler avec Vietnam Airline. Le prix est de 40 000 VDN / pers et c’est le moyen le plus économique de se rendre à l’aéroport d’Hanoï car il n’y a pas de lignes de bus. Seuls les taxis sont proposés et à des prix exorbitants.

Les navettes partent tous les jours et toutes les heures dans la rue Quang Trung (en face des bureaux Vietnam Airline).

Un embarquement et quelques heures plus tard, nous voici à Kuala Lumpur, en Malaisie.

Pour ceux qui ne situeraient pas la Malaisie, voici cette petite carte qui vous aidera à y voir plus clair:

Source: Reflectim.fr

Source: Reflectim.fr

Le pays est divisé en 2 parties.
Nous avons longuement hésité à partir sur l’île de Bornéo (à droite) mais il est vrai qu’il faut bien être préparé et réflexion faite, nous nous y rendrons sûrement une autre fois avec un budget plus large pour faire Sipadan qui est réputé pour être un petit paradis sur terre (sans compter les enlèvements de touristes)…

Kuala Lumpur, entre modernité et religion

Dès notre arrivée à l’aéroport, on le remarque tout de suite (et ça beaucoup plus qu’en Indonésie sur Java): nous sommes dans un pays musulman.

Les hommes portent presque tous la tenue traditionnelle et sont assez curieux.
Ce n’est pas la même curiosité que dans les autres pays du genre « ahh, voilà des touristes! » non, ici c’est plutôt « ahh, de jeunes occidentaux ensemble, dit donc la petite dame elle se balade les épaules découvertes! Mais quel âge a-t-elle ? » et pourtant, Julia avait prévu le coup et avait prévu son pantalon malgré la chaleur.

Tout le long où nous avons traversé l’aéroport pour rejoindre la ligne de bus, tout le monde nous regardait (sauf les femmes, peu nombreuses), le regard insistant et ça nous a mis très mal à l’aise.
Même certains hommes regardaient Kévin, puis moi, puis Kévin, l’air de dire « c’est ta femme ? ta copine ? ». C’est la première fois en visitant un pays où nous nous sommes pas tellement sentis à notre place. Tant pis, nous nous étions un peu préparé avec tout ce qu’on avait pu entendre…

Depuis l’aéroport, vous pouvez rejoindre le centre de Kuala Lumpur en bus pour la somme de 10 MYR / pers (environ 2 euros).
Dommage pour nous, on a loupé notre arrêt mais heureusement nous sommes tombés sur des gens sympas qui nous ont aidé et on a pu reprendre le bus en sens inverse sans payer.

Nous avions réservé au préalable une chambre dans le centre de Kuala Lumpur, chez Nathalie Guesthouse (qu’on vous conseil parce que l’ambiance est vraiment top, la proprio sympa et l’emplacement très bien mais seul énorme bémol: prenez des boules quies et ne craignez pas la chaleur sinon vous ne dormirez pas) ! Les chambres possèdent un petit ventilo mais ce n’est vraiment pas assez… Préparez-vous à dormir en position étoile de mer.

L’insécurité

Arrivés dans le centre de Kuala Lumpur, c’est grand, moderne, ça nous change totalement du Vietnam.
La première chose qui nous frappe c’est le nombre de SDF dans la rue, certains ressemble à des zombies, c’est triste à voir…
Nous partons retrouver notre guesthouse quand nous croisons un groupe de policiers en civils qui nous ont indiqué la route en nous précisant: faites attention, il y a beaucoup d’agressions ici. D’ailleurs, on comprend qu’un groupe de touristes vient de se faire agresser à quelques mètres de nous.

C’est la douche froide: personne ne parle d’insécurité à Kuala Lumpur. Ce n’est qu’en faisant des recherches approfondies que l’on remarque que oui, c’est bel est bien une ville où les touristes se font agresser régulièrement, et surtout en plein centre-ville, souvent près des tours Petronas. La spécialité: 2 hommes à moto qui se rapprochent et arrachent vos sacs en n’hésitant pas à vous arracher le bras en même temps pour se dépêcher.
Si si si, cela n’est pas une blague, d’ailleurs en vous baladant dans la rue vous avez carrément des pancartes qui vous mettent tout de suite au parfum:

attention-kl-voyagedesfruits

La réalité c’est que la presse n’en parle pas pour ne pas effrayer les touristes.
On nous avait dit qu’il fallait se méfier à Ho Chi Minh avec les agressions, c’est du pipi de chat à côté de Kuala Lumpur !

En plus de ça, comme on vous le disait déjà, il y a le problème du regard des hommes, très insistants et ça c’est très pesant, surtout pour Julia qui n’ose plus se mettre en short… Même avec un pantalon et une écharpe sur les épaules ils vous regardent comme si vous étiez un morceau de viande MAIS nous avons remarqué que c’est surtout la communauté Indienne (très présente), qui porte ces regards.
Il faut savoir que la Malaisie est un pays beaucoup moins touristes que le Vietnam, l’Indonésie, etc… alors des touristes il n’y en a pas des masses non plus.

Une ville qui fait peau neuve

L’architecture n’est pas exceptionnelle mais on s’est senti tout de même un peu dépaysé. Cette ville moderne a un petit côté oriental et ce n’est pas pour nous déplaire, c’est la première fois que nous voyons ça.
Les petits marchés dans les quartiers Indiens et Chinois nous ont plu.

L’attraction phare de Kuala Lumpur, vous le savez déjà sûrement, ce sont les tours Petronas (Petronas Towers).

#PetronasTowers

Ces tours jumelles inaugurées en 1998 comportent 88 étages pour un total de 452 mètres de haut.
A l’intérieur se trouvent les bureaux du géant pétrolier malais Petronas mais aussi des tas de boutiques, une mosquée, une salle de concert, un centre de conférence, etc.
Pour la petite « histoire », il faut 2 mois pour nettoyer les 32 000 fenêtres.

#KualaLumpur

Petronas Towers

Après quelques selfies pas si évidants à faire (car les tours sont quand même hyper grandes) et quelques clichés de la ville, c’est en métro que nous repartons à notre guesthouse et encore une fois, le métro ne nous met pas vraiment à l’aise…

KL

En Malaisie, vous pouvez faire aussi pas mal de shopping.
Toutes les grandes marques internationales sont présentes mais personnellement, on ne vous conseille pas vraiment de faire votre virée shopping dans ce pays.
L’électronique est beaucoup plus cher qu’en Australie par exemple, et pour les vêtements et la cosmétiques, ce sont les même prix à l’étranger. Grosse déception pour nous qui avions prévu de racheter pas mal d’électronique et réflexion faite, nous n’avons pas acheté ce dont on avait besoin ici. Mieux vaut attendre.

Cependant, il est possible de faire son shopping en Duty Free sur l’île de Langkawi.

C’est toujours bon à savoir.

Prochainement: la suite de nos aventures à Kuala Lumpur !

– – – – – – – – – 

Manger à Kuala Lumpur: les bonnes adresses

Miam miam !

  • Tous les Jours: si vous êtes en manque de viennoiseries, pâtisseries, pains, etc, ne cherchez plus ! Malgré son nom français il s’agit d’une chaine venue tout droit de Corée du Sud et qui a un succès monstre. On a été séduit par la déco et les produits, même si les prix sont plus élevés que la moyenne. Ils proposent aussi toutes sortes de plats si vous voulez vous faire un bon gueuleton. (Deux premières photos à gauche).
  • Dining in the Dark: à la recherche d’une expérience unique, n’hésitez pas à tester ce restaurant au concept qui fait parler de lui: vous prenez votre repas dans le noir total et êtes guidés/aidés par le personnel. Vous allez être surpris !
  • Arabesque: si vous aimez la cuisine libanaise (et même si vous n’avez jamais testé), rendez-vous dans ce restaurant. Le personnel est serviable et la nourriture est bonne. C’est la première fois que nous mangions Libanais et on renouvellera l’expérience ! Encore une fois, les prix sont un peu plus élevés que la moyenne (idem pour le restaurant cité ci-dessus), mais c’est tellement bon… (Avant dernière photo)
  • Yusoof & Zakir: on pose la question car on aime bien savoir: qui n’aime pas manger indien ? Cette cuisine est tellement bonne qu’il ne faut pas manquer l’occasion de profiter du côté multi culturelle de cette ville pour y manger indien. Il y a beaucoup de choix, le personnel est sympa et les prix sont minis. Foncez-y ! (Dernière photo)

On ne vous conseille pas: le restaurant Old China Cafe.
Pourtant bien noté sur TripAdvisor et conseillé sur le Lonely Planet, nous avons été déçus. Pour commencer, les prix sont élevés. En soit ce n’est pas un problème si c’est très bon…le problème est que le plat de Kevin a été une catastrophe, le plus cher et sans goût. Le plat de Julia quant à lui était bon (et pourtant c’était le moins cher). Ensuite, le personnel ce fiche éperdument de vous, dommage. Point positif: la déco est pas mal, très « Old China ».

5 réponses à “Kuala Lumpur

  1. Pingback: Les grottes de Batu | VoyageDesFruits - Blog de voyage·

  2. Coucou pas très rassurant cet destination mais à vous entendre îl y a des endroit bien plus dangereux comme sipadan vous dites que c est un petit paradis sur terre mais pour moi un paradis n est pas dangereux alors évitez d y aller nous serions tous rassuré et c est vrai qu en ce moment îl y a des pays où les français ne sont pas bien vu sans quoi Kuala Lumpur ca a l air d etre féerique vue les immeuble mais pour le reste ça craint aussi, pour les grottes de batu c est vrais que la statue hindou a l air impressionnante, alors les petits singes pas trop resquilleur car j ai vu un documentaire un endroit des singes volaient tous ce qui se trouve sur leurs chemin, en tout cas faite attention car la Malaisie craint vràiment et aussi les pays où il y a danger avec les enlèvement s îl vous plait évitez les pour votre sécurité et aussi notre tranquillité îl y a sans doute des pays tout aussi beau et moins dangereux même si il y a araignées serpents et autre bêtes les humains sont parfois bien plus à craindre bon sans quoi merci pour vos beau article bisous maman

    Envoyé de mon iPad

    >

    Aimé par 1 personne

    • Merci beaucoup :) en tout cas si ça peut vous rassurer, ça craint plus pour les touristes « riches » qui se font kidnapper sur les plages des hôtels de luxe.. Ne vous faites pas de soucis. Pour l’instant on est très bien en Australie :) gros bisous, Juju&Kéké

      J'aime

  3. Pingback: Pulau Perhentian Kecil | VoyageDesFruits - Blog de voyage·

  4. Pingback: Tioman Island | VoyageDesFruits - Blog de voyage·

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s