Direction l’Outback !

Nous quittons enfin la côte Est direction le Northern Territory.

Un long périple nous attend en van avec des milliers de kilomètres à parcourir pour rejoindre le Northern Territory (territoire du nord), le Western Australia (Australie occidentale), le South Australia (Australie méridionale) pour ensuite rejoindre le Northern Territory par le sud et retrouver le Queensland, quelques mois plus tard.

De Townsville à Mataranka

Nous avons mis environ 4/5 jours pour rejoindre Mataranka qui a été notre premier grand stop.
Retour sur notre trajet…

Dès que nous avons quitté Townsville, nous nous sommes mis dans l’ambience « roadtrip dans l’outback » et ce n’est pas pour nous déplaire.
C’est la première fois depuis un moment que nous n’avons pas été dépaysés de la sorte.

Pour commencer, on croise sur la route de gigantesques camions appelés Road Train.


Ces impressionnants camions sont autorisés à ne rouler seulement que dans les terres (l’outback). Ils font jusqu’à 53 mètres de long, 140 tonnes et 620 chevaux.
On a sympathisé avec un routier tombé en panne sur un free camp et il nous a fait « visiter » son camion. C’est même la première fois qu’on montait dans un camion.
Nous n’avons pas pris de photos de l’intérieur mais pour vous décrire brièvement, c’était le grand luxe, bois précieux, frigo, micro-onde….



Concernant la météo, on pensait déjà qu’il faisait très chaud du côté de Townsville mais on trouve cela pire ici… En effet nous ne sommes plus au niveau de la côte.
La chaleur est étouffante, écrasante.. Plus on avance dans le centre, plus le ciel nous parait « plus bas ».

Les couchers de soleil sont encore plus impressionnants et le ciel magnifique.


Les free camp sont immenses, on peut se mettre un peu n’importe où et sans compter les road train nous sommes les seuls.

Sur le trajet, il n’y a pas grand chose à voir.
Nous sommes passés au niveau des Whites Mountain National Park mais il n’y avait rien de palpitant.
Les villes et villages quant à eux sont tristes. Charters Tower, Julia Creek, Cloncurry, Richmond etc, (mais comment c’est possible de vivre dans des endroits aussi reculés ?) et on ne vous parle même pas de Mount Isa, qui pourtant est une assez grande ville (environ 23 000 habitants) mais qu’est-ce que c’est tristounet !
Ici la plupart des Australiens sont en tenue de travail jaune ou orange; en effet Mount Isa c’est une ville minière et c’est aussi d’ici que d’importantes routes se croisent (notamment l’axe Townsville, Alice Spring, Darwin mais aussi la route de Normanton) et une autre qui part dans le centre et qui est une importante zone minière d’Australie.
La seule occasion de s’arrêter à Mount Isa est pour faire le plein de course.

Il y a quand même une activité majeure à faire dans la région: le « trail des dinosaures » (sur la piste des dinosaures).
Chaque année, des touristes passionnés par les dinosaures ou tout simplement de passage dans le coin font ce trail (ou tout du moins une partie) et visite les petits musées des environs.
Les 3 principales villes associées aux dinosaures sont Winton (plus au sud), Richmond et Hughenden.

Ce sont les seuls « attraction » de ces petits villages et nous avons des piqures de rappel un peu partout (poubelle, banc, fontaine….).

Plus on s’enfonce sur cette route et moins les villages se font nombreux. Les petits villages deviennent inexistants et on ne trouve plus que de simples roadhouse.
La plus distance sans croiser de station essence est quand même de 300 kilomètres !
Les voitures et vans essence, n’oubliez pas de prévoir un bidon d’essence au cas où ;)

Que l’on regarde à gauche, à droite ou même droit devant, le paysage reste le même. Impossible de distinguer quoi que ce soit. On a cette impression de s’enfoncer on ne sait où et d’être totalement coupé du monde.

En Australie il est fortement déconseillé de conduire la nuit et là que nous sommes sur une route peu fréquentée on comprend encore plus pourquoi… A la base les routes ne sont pas terribles alors imaginez ici, c’est pire ! Et on ne vous parle même pas du nombre d’animaux que l’on croise… Les kangourous sont plus grands que jamais et il y a beaucoup de vaches (souvent sur la route).
En plus on trouve ça assez dangeureux de croisier un road train alors imaginez la nuit…
…mais sinon la nuit, on peut voir que les étoiles dans le ciel sont éclatantes.

Plus on avance et plus la terre change. Elle commence à virer au rouge. C’est l’image que l’on avait de l’Australie.

Nous arrivons enfin à Camooweal, dernier village du Queensland avant d’arriver dans le Northern.
Comme dans la plupart des bleds de l’outback, l’ambience y est spéciale. Les gens ne s’arrêtent ici que pour faire le plein et grignoter un bout.
Les décors des stations essence sont encore et toujours kitsch afin d’attirer l’attention.

Il nous reste encore beaucoup de kilomètres à faire avant d’arriver à destination mais enfin, nous passons la frontière et quittons le Queensland. Impossible de manquer la grande pancarte sur le côté de la route: Bienvenue dans le Territoire du Nord !


Nous sommes contents, c’est symbolique pour nous car depuis que nous avons quitté Townsville nous découvrons petit à petit une autre facette de l’Australie.

Le Saviez-Vous ? Le Northern Territory qui a pour capitale Darwin est un territoire et non pas un état et donc, à la différence des États australiens, le Territoire du Nord ne possède pas une pleine indépendance législative et dépend en partie du gouvernement fédéral australien.
C’est aussi le « territoire » le moins peuplé d’Australie, avec seulement 228 833 habitants (pour un total de plus de 1 300 000 km2) !   Mais c’est aussi l’un des endroits les mieux payé d’Australie et pourtant personne ne veut habiter dans le Northern ! Pourquoi ? C’est éloigné de tout, la chaleur est étouffante et la nature est hostile (crocodile, ouragan, serpents….).

Nous sommes impatients d’arriver à destination, on sait que l’on va pouvoir se baigner aux sources de Mataranka.
Une fois arrivés à la grande intersection (à gauche le sud: Alice Springs et à droite le nord: Darwin), il ne reste plus que 540 kilomètres avant de pouvoir souffler un bon coup.


A suivre…!

Nous allons préparer une série d’articles dédiée à notre grand roadtrip tout autour de l’Australie.
Prochain épisode: les sources chaudes de Mataranka.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s