Australie: Guide pour observer des aurores australes en Tasmanie (où, quand, comment)

L’Aurora Australis (Aurore Australe) est tout comme sa cousine l’Aurora Borealis (Aurore Boréale) un des plus beaux phénomènes naturels possible. C’est une chose à voir au moins une fois dans sa vie et bonne nouvelle, pas besoin d’affronter les températures glaciales des pays du nord puisqu’il est possible de voir des aurores en Australie, plus précisément dans le sud du pays. 

Découvrez notre guide complet: 

1- Qu’est-ce qu’une aurora

2- Aurores australes ou boréales, quelle différence

3- Où se rendre en Australie pour voir une aurore australe

4- Quelles sont les meilleures périodes pour observer une aurore australe

5- Comment voir des aurores australes

6- Comment déchiffrer l’appliation

7- Comment régler son appareil photo

8- Les indispensables quand on part voir une aurora 

                           💫

Qu’est-ce qu’une Aurora

Alors là c’est un peu compliqué et nous sommes sûrs que des esprits plus scientifiques que les nôtres auront de meilleures explications.
Pour faire simple, elles sont la conséquence d’énergie provenant du soleil qui rentre en contact avec l’atmosphère. Tout commence par une éruption solaire (plus importante que les autres) qui va dégager une quantité énorme d’énergie dans l’espace. Si cette énergie atteint la terre, celle-ci étant protégée par son champ magnétique, les particules solaires vont s’infiltrer aux endroits où le champ magnétique est le plus fin aux niveaux des poles. Les particules solaires au contact de l’atmosphère vont provoquer les fameuses aurores australes ou boréales.

Aurores australes ou boréales, quelle différence

Il s’agit de la même chose à un détail près: les aurores boréales sont visibles dans l’hémisphère nord (Canada, Alaska, Norvège, Islande, Russie, etc) et les aurores australes sont visibles dans l’hémisphère sud (Australie, Nouvelle-Zélande, Chili, Argentine et Antarctique). 

Où se rendre en Australie pour voir une aurore australe

Un peu partout en Tasmanie, bien que plus vous serez au sud plus vous aurez de chance d’en voir. Vous devez être éloigné des villes pour éviter la pollution lumineuse, aussi vous devez impérativement regarder vers le sud.

Nous avons déjà vu de magnifiques photos d’aurores australes depuis Bicheno, Dove Lake (Cradle Mountain), Coles Bay, Brunny Island et bien sûr depuis les environs de Hobart.

Notre spot préféré de part sa proximité avec Hobart est la plage de Taroona, à 15 minutes en voiture d’Hobart.
Ce spot est assez protégé de la pollution lumineuse et on peut y aller très rapidement.

South Arm semble être aussi un très bon emplacement également mais c’est un plus éloigné (une quarantaine de minutes en voiture). 

Évitez le Mont Wellington, l’hiver la route est par moment fermée, et c’est une route dangereuse. Notez aussi que là-haut c’est souvent couvert et il peut faire très froid. Quand vous devez attendre plusieurs heures ce n’est pas évident. 

Depuis Taroona Beach (Tasmanie) (novembre 2018)

Quelles sont les meilleures périodes pour observer une aurore australe

Contrairement aux idées reçues, vous pouvez voir des aurora australis toute l’année, bien que vous aurez forcement plus de chance de les voir durant l’hiver australe (juin-septembre) comme les nuits sont plus longues.
De mars à novembre, c’est généralement la meilleure période. L’equinox en septembre est une période souvent très active.

Si c’est un soir de pleine lune il y a de grande chance que vous ne voyez rien, pareil si c’est nuageux ou pluvieux, restez chez vous !

Comment voir des aurores australes

Il vous faudra de la chance et être à 100% motivé car vous vous déplacerez sûrement plus d’une fois pour rien ou juste pour avoir un rhume!
Il vous faudra beaucoup de patience et être prêt à attendre dans le froid, les plus passionnés restent par moment toute la nuit dans l’espoir de les apercevoir.
Contrairement aux aurores boréales que l’on peut pratiquement voir plusieurs fois par semaine, les aurores australes elles, se font plus rares. 

Vous pouvez utiliser Facebook, par exemple le groupe Aurora Australis Tasmania regorge d’informations et beaucoup de personnes posent continuellement des questions.
Une autre page Aurora Australis Tasmania Alert Now vous alertera si un des membres à vu une Aurora. Néanmoins, il y a de grandes chances que lorsque cela arrive le temps que vous vous rendiez au lieu d’observation qu’il soit déjà trop tard. Le mieux est de prendre un « risque », de checker votre application régulièrement et si vous avez un doute, une intuition, partez maintenant. C’est comme ça qu’on s’est retrouvé seul sur une plage un soir, à voir une magnifique aurore australe et bien qu’en postant ensuite une alerte, les premières personnes arrivant ensuite n’ont pas vu le spectacle le plus impressionnant.
Attention, on ne vous dit pas de ne pas y aller quand il y a des alertes Facebook, par moment une activité Auroral peut être suivie d’une plus intense. 

En supplément, une app’ est indispensable.
Nous vous conseillons l’app Aurora Alerts disponible sur Play Store. Celle-ci est gratuit mais propose aussi des options d’alertes payantes mais inutiles. 

Si vous avez un iPhone, c’est l’application Northern Lights France Alerts qu’il faudra télécharger; celle-ci est également gratuite. 

Globalement, toutes les applications d’aurora fonctionnent de la même manière.

Aussi, vous pouvez compléter vos informations en tant que chasseurs d’aurora en allant sur le site Aurora Service.

Bon à savoir: méfiez-vous de la presse.
Il y a quelques mois tous les journaux relayez les mêmes articles sur d’incroyables et gigantesques aurores imminentes. Tout le monde était très excité mais finalement pour rien car il n’y a rien eu… Des tas de personnes sont parties exprès en week-end en Tasmanie car les articles de presse ont fait espérer qu’il s’agissait de « l’aurore australe du siècle » mais la vérité c’est que cet événement est trop souvent aléatoire. 

ABC News
On félicite au passage le Courrier Australien qui semble ignorer la différence entre une aurore australe et boréale …

Comment déchiffrer l’application

Les paramètres les plus importants pour voir une aurore australe sont le BZ, KP index et Solar Wind.

Vous trouverez sur chaque application dédiée aux auroras:

  • KP Index : c’est l’indicateur d’activité aurorale. Il détermine à quelle latitude l’aurora pourra être vu. En Tasmanie et Nouvelle-Zélande, un minimum de KP 4 sera nécessaire.
    Plus le Kp sera élevé et plus les aurores seront visibles à de hautes latitudes. Avec un KP 6-7 il est possible de voir des aurores australes jusque dans le Victoria ou dans New South Wales.
  • Solar Wind Speed : un autre critère important, la vitesse du « vent solaire ». Plus celui-ci sera élevé et plus il y aura de chance d’y avoir une aurora. Un minimum de 400 sera nécessaire.
  • BZ: c’est le critère le plus important, il correspond au taux de « transfert » du champ magnétique solaire avec celui de la Terre.
    Plus celui-ci sera bas et négatif et plus vous aurez de chance de voir une aurora. Un minimum de 0 voire mieux, un résultat négatif (-2 par exemple) est nécessaire.
  • Density: moins important, ça correspond à la densité ou « l’épaisseur » du vent solaire.
  • BT: également moins important, c’est la mesure de la puissance du champs magnétique.

Si vos jauges sont au minimum dans le jaune ça commence à être interessant, plus elle seront proches du rouges et plus vos chances amélioreront.

D’après l’application, il y a de bonnes chances qu’il y ait une aurora car le KP devrait atteindre 6 d’ici une heure; le Bz est à -4 et le vent solaire (speed) est de 441.

Comment régler son appareil photo

Une caméra reflex et un trépied sont indispensables.

Les photos doivent être prise avec une exposition longue et le trépied permettra à l’appareil de rester stable.  

Premièrement si vous avez un filtre (polarisant, protection, etc), il est important de le retirer car il va nuire à la qualité de vos photos.
On vous conseille ensuite d’activer un retardateur de 2 secondes pour éviter le flou de votre photo (causé en appuyant sur le bouton pour déclencher la photo).

Vous aurez besoin d’utiliser le mode manuel de votre appareil et si possible de prendre vos photos en qualité RAW.
Jusque ici nous avons toujours pris nos photos d’auroras en JPEG parce que nous n’utilisons pas de logiciel de retouche photo (excepté pour la photo ci-dessous).

Quelle différence entre le format JPEG et le format RAW ?

Avec le format JPEG votre photo est directement prête et exploitable en l’état, par contre les possibilités de retouche sont plus limitées.
Le format RAW quant à lui nécessite un post traitement de la photo à l’aide d’un logiciel de retouche photo, le plus célèbre étant Lightroom. Au format RAW les possibilités de retouche sont plus importantes qu’en format JPEG.

Photo qu’on a retouché avec Lightroom (septembre 2017)

Les réglages de votre appareil:

– Vitesse d’obturation et exposition: vous devez choisir une longue exposition pour permettre à votre appareil de capter un maximum de lumière.
Habituellement une photo est prise en une fraction de seconde mais dans le cas d’une photo d’aurora, l’appareil commence à prendre une photo et continue pendant plusieurs secondes pour faire rentrer un maximum de lumière (à noter que c’est le cas aussi pour les photos d’étoiles).
Une longue exposition veut dire de 8 à 15 secondes.
– ISO: vous devrez mettre celui-ci à 1600 (au strict minimum de 800), voire 3200 ISO. (En comparaison, les photos en plein jour ont un ISO de 100).
Ne montez pas trop haut dans les ISO pour conserver la qualité de l’image.
– Ouverture (F-): elle doit être la plus faible possible et elle dépendra de la qualité de votre objectif. Si votre objectif a une ouverture de F2.8 ou moins c’est parfait. Notre appareil par exemple ne descend pas en dessous de F-3.5 et pourtant on peut quand même faire de bons clichés.

Le mieux est de « jouer » avec vos paramètres et de voir quelles photos rendent le meilleur résultat, selon la luminosité. Par exemple vous pouvez tester avec un ISO 800 ou 1600 avec une exposition longue de 12 ou 15 secondes ou alors un ISO plus élevé mais avec une exposition plus courte de 8 secondes. Par contre, votre F- doit toujours être le plus faible possible.
Faites plusieurs essais et vous vérifierez le résultat chez vous.

Récapitulatif des réglages:

Canon 700D –  Pour cette photo nous avons fait les réglages suivants: 10 secondes, F3.5, ISO 1600 (septembre 2017)

Bon à savoir: ce que vous verrez à l’oeil nu sera un peu différent de ce que vous verrez avec votre appareil. Quand on voit une aurora, il est très rare de voir les couleurs roses et violets à l’oeil nu. Le plus souvent vous verrez comme une « intense lumière » blanche et un peu verte. 

Voici une comparaison entre ce que vous allez voir à l’oeil nu et ce que votre appareil va capturer:

À l’oeil nu
Résultat avec notre appareil photo (septembre 2017)

Les indispensables quand on part voir une aurora

  • Une caméra reflex
  • Un trépied 
  • Des vêtements chauds (bonnet, manteau, gants, etc)
  • Une chaise pliable (le confort passe avant tout quand on attend plusieurs heures dehors)
  • Une thermo
  • Portable avec l’app et/ou Facebook pour les groupes 

 

Voilà vous savez tout ! Et vous, avez-vous déjà vu des aurores australes ? Boréales ? 

Partagez-nous votre expérience !

Un avis sur “Australie: Guide pour observer des aurores australes en Tasmanie (où, quand, comment)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s